Pourquoi voyager seule a probablement changé ma vie

Classé dans : L'art de voyager | 1

Si vous avez lu quelques articles que j’ai rédigés, vous savez peut-être que j’ai voyagé seule, à mes 21 ans, un mois à San Diego en Californie. Aujourd’hui, je vous raconte pourquoi ce voyage a changé ma vie, encore aujourd’hui, et pourquoi ce fut l’une de mes plus belles expériences de voyage de tous les temps. En tout cas, si vous hésitez encore à partir seul avec votre petite valise, j’espère pouvoir vous convaincre de le faire.

voyagerseuleParce que j’ai pu savoir ce que c’était de vraiment créer son destin

Quand tu voyages seul, tu créés tes moments, tu créés tes expériences et tu es vraiment maître de ton bonheur au quotidien. Personne n’est là pour te donner un petit coup de pied pour avancer, pour aller voir des gens et leur parler, pour visiter les plus beaux attraits de la ville et pour faire de ton voyage un voyage extraordinaire. Voyager seul, c’est créer son destin et les souvenirs à ramener à la maison à jamais. Personne ne le fera à ta place. J’ai pour dire que quand tu voyages seul, si tu fais un mauvais voyage, c’est entièrement de ta faute. Et si ton voyage est mémorable, c’est également grâce à toi. Juste à toi.

Parce que j’ai pu faire ce que j’ai voulu, quand je l’ai voulu

J’avais envie de me coucher à 10h le soir ou à 4h du matin? Je le pouvais! J’avais envie d’aller rejoindre des amis et de jouer au volley-ball sur la plage? Je le pouvais! J’avais envie de manger des sushis avec une vue imprenable sur le parc de San Diego? Je le pouvais. Je faisais ce que je voulais, quand je le voulais. Voyager avec d’autres gens enlève cette liberté tant agréable que procure le voyage par soi-même. Jamais je n’ai autant réalisé et autant apprécié ma liberté. Je ne l’aurais échangée pour rien au monde.

Parce que je me suis fait des amis comme je ne m’en serais pas fait avec quelqu’un d’autre

Voyager seul, c’est automatiquement synonyme de rencontrer plein d’autres touristes ou plein d’autres locaux, qui eux aussi sont seuls ou même avec d’autres amis. Allez manger au restaurant seul en voyage et faites le test. Vous ne finirez pas votre repas seul devant votre assiette, c’est presque assuré. Chaque fois que je sortais le soir, chaque fois que je me promenais en vélo ou à pieds quelque part, je rencontrais quelqu’un. Je ne finissais jamais mes soirées seule, mais toujours bien accompagnée de d’autres personnes de partout sur la planète. Voyager seule, c’est rencontrer tellement de gens, ou en tout cas tellement plus que lorsqu’on voyage entre amis ou en couple! C’est se faire des amis aux 4 coins du globe avec qui vous pourrez retourner prendre un café, lors d’une prochaine escapade au bout du monde.

Parce que j’ai surpassé mes plus grandes craintes

Mes amis me disaient « Tu es folle? Tu pars toute seule? Moi, je ne ferais jamais ça ». Mais POURQUOI? C’est probablement l’un des plus beaux voyages que j’ai fait de ma vie. Non pas culturellement, ni en termes de beauté des paysages. Simplement en termes d’expériences vécues et de souvenir général. C’est sans dire que j’avais peur, de partir seule. C’est sans dire qu’à l’aéroport de Montréal, avant d’embarquer dans l’avion, je me suis bien demandé ce que je faisais là, si je faisais vraiment la bonne chose. C’est sans dire que je me suis ennuyée et que j’ai dû m’adapter, les deux premiers jours. Mais c’est également sans dire que dès la 3e journée, je comprenais que j’étais en train de vivre un rêve qui me fait encore rêver aujourd’hui, 3 ans plus tard.

Parce que j’ai découvert qui j’étais vraiment

J’ai découvert mes qualités, mais aussi mes défauts. J’ai découvert que je n’étais pas aussi trouillarde que je l’aurais cru. Que j’étais peut-être meilleure en anglais que ce que je pensais. Que j’étais peut-être moins gênée que je ne l’aurais cru. Que j’étais également plus forte que je croyais. J’ai découvert qui j’étais vraiment, mais aussi qui j’avais envie d’être, de retour au Québec. J’en tire encore des apprentissages hyper précieux, que je n’aurais pu acquérir nulle part ailleurs.

Et parce qu’après tout ça, j’ai été fière de moi

Oui, quand je suis revenue à Montréal, j’étais fière de moi. J’étais fière de ce que j’avais accompli, de ce que j’avais vécu et de ce que j’étais en mesure de ramener à la maison. J’étais fière d’avoir surmonté mes peurs, d’avoir vécu un voyage inoubliable et d’avoir pu dire « dans ta face » à tous ceux qui avaient douté de mon voyage en solo. J’étais fière d’avoir vécu de voyage et j’avais hâte au prochain. C’est tout ce dont j’avais hâte.

 

Et voilà qu’ensuite, j’ai trouvé un homme avec qui partager mes beaux moments et ma vie au quotidien. Voilà que j’ai trouvé un homme avec qui j’avais envie de voyager, avec qui je me serais sentie mal de partir seule alors qu’il m’attendait à la maison. Voilà que j’ai trouvé un homme qui a voulu partager avec moi ma passion du voyage (alors qu’il n’avait jamais voyagé). C’est là que j’ai compris que voyager seule allait être bien difficile à l’avenir. Je ne mets pas une croix sur le projet, je trouve simplement que c’est moins facile que ce l’était.

Alors, si vous lisez ceci et que vous hésitez encore à partir seul, FAITES-LE! Ce sera l’une des plus belles expériences de votre vie. Faites-le pendant que c’est encore temps, faites-le pendant que vous avez le courage de le faire. Faites-le sans regret, sans penser aux « conséquences » qui finalement n’existent même pas. Faites-le en vous disant que ce sera le plus beau cadeau que vous vous serez fait à vous-même. Voyagez seul, et amenez ces souvenirs avec vous, jusque dans vos plus vieux jours.

Et vous, avez-vous déjà voyagé en solo? Comment avez-vous trouvé votre expérience? Racontez-la à moi, et aux autres voyageurs qui nous lisent! :)

Vous avez un commentaire ou une question? C'est ici que ça se passe!

Commentaire / Question

Une Réponse

  1. […] Le voyage solo, c’est la VIE! :) D’ailleurs, je vous explique dans cet article pourquoi le voyage solo a probablement changé ma vie, et changera certainement la vôtre. Je l’ai fait un mois, dans ma vie, et je vous jure que […]

Laissez un commentaire