LA bonne façon de voyager

Classé dans : L'art de voyager | 0

Vous êtes tombé sur cet article par hasard. Et en lisant le titre, quelque chose vous a accroché, ou chicoté. Vous avez probablement cliqué parce que vous vous êtes demandé ce que pouvait bien être « LA » bonne façon de voyager. Ou vous avez cliqué en vous disant « mais voyons pour qui elle se prend de prétendre connaître une seule et bonne façon de voyager? ». Exactement… pour qui je me prendrais si je faisais une telle chose.

Je me devais d’écrire cet article pour une seule et bonne raison : pour moi la réponse est claire. LA bonne façon de voyager? Elle n’existe pas. Parce qu’il y a autant d’humains et de voyageurs que de façons de voyager sur cette terre. C’est aussi simple que ça. Alors arrêtons de juger la façon de voyager d’un tel ou d’une telle : il est grand temps que ça cesse, non?

 

Je vois tellement souvent, sur des groupes de voyages, des gens s’obstiner sur tout! Sur leurs façons de visiter les pays, sur leurs façons de découvrir les cultures, sur leurs façons d’observer les paysages, sur leurs façons de réserver ou non leurs hôtels ou leurs auberges de jeunesse à l’avance, sur leurs façons d’utiliser leurs caméras pour prendre des selfies ou des photos de paysages, sur leurs façons de concocter leur itinéraire ou au contraire de ne rien concocter et de se laisser porter au gré du vent. Non mais… est-ce qu’on peut tout simplement laisser les voyageurs voyager comme bon leur semble? Sans se juger entre nous, sans oser prétendre connaître LA bonne façon de faire les choses? Je le répète, LA bonne façon, elle n’existe pas!

waytotravel

Ça me désole un peu de voir qu’au lieu de faire partie d’une communauté de voyageurs qui s’entraident et qui se comprennent, on préfère se juger et se penser meilleurs les uns que les autres. (Bon évidemment je ne parle pas de TOUS les voyageurs ici, mais ceux qui sont sur des groupes voyages seront en accord avec moi pour dire que les voyageurs-jugeurs, ils sont nombreux!).

 

Oui, je réserve habituellement tous mes hôtels à l’avance. Et mes itinéraires sont pratiquement toujours définis d’avance également. Est-ce que cela fait de moi une meilleure voyageuse que ceux qui atterrissent dans un pays et se laissent porter par leurs envies sans tout planifier? Non. Est-ce que ceux qui ne planifient rien ont le droit de me juger, moi qui me sens mieux quand tout est fait d’avance? Non.

 

Tout dépendant de ma destination, je voyage parfois en sac à dos, d’autres fois avec une valise. Avec mon sac sur le dos, est-ce que j’ai le droit de regarder de haut les gens avec leur valise à roulette? Non. Est-ce que ces gens ont le droit de faire pareil avec moi et mon sac? J’ose espérer que non. La façon dont un voyageur décide d’apporter ses effets personnels dans un pays, ça lui appartient. Point final.

 

C’est la même chose avec l’idée de voyager léger ou décider de ne pas le faire. Est-ce que je serai celle qui traînera les 23 kilos du voyageur qui a décidé d’emporter plus de choses? Non. Alors à quoi ça me sert de le juger? À rien.

 

Comme dans mon voyage dans l’Ouest Canadien, j’ai eu envie de faire le parcours touristique et de vivre comme une touriste pure dans mon propre pays. Cette fois, je ne suis pas sortie des sentiers battus. Est-ce que ceux qui ont boudé les attraits principaux ont le droit de me dire que EUX ont vu de plus belles choses que moi, des choses différentes? Non. Nous avons voyagé tous les deux, et vu de belles choses tous les deux. À la place de se juger, on pourrait faire quelque chose de beaucoup plus constructif : échanger sur notre voyage et se donner envie de voyager à nouveau au Canada en partageant nos expériences, différentes. C’est tout.

 

Bref, vous avez compris le principe. J’ai ma façon de voyager, vous avez votre façon de voyager, et votre voisin a la sienne. Nous sommes, au final, plusieurs types de voyageurs qui finissent par voir de très belles choses et apprécier le même moment présent. Nous sommes des voyageurs qui apprécient le fait de quitter la routine et le quotidien pour découvrir le monde et prendre le temps d’apprécier tout ce qu’il a de beau à offrir, quel qu’il soit. Nous sommes des humains qui partageons une passion commune : le voyage.

 

Le jugement, il y en a assez déjà dans le monde. Doit-on en rajouter? On fait partie de cette communauté de voyageurs qui sont censés avoir l’esprit ouvert. Soyons donc la preuve que le voyage élargit les esprits, justement.

 

Merci :)

J’ai terminé ma montée de lait.

Vous avez un commentaire ou une question? C'est ici que ça se passe!

Commentaire / Question

Laissez un commentaire