8 types de personnes à qui on voudrait arracher la tête en auberge de jeunesse

Classé dans : L'art de voyager | 0

Hier soir, j’étais dans mon auberge de jeunesse à Berlin et si j’avais eu mon ordinateur à portée de main, je crois que j’aurais rédigé cet article. À la place, je suis dans un petit café avec une ambiance plutôt agréable, et devant mon portable, je me vide le cœur. Ceux qui ont déjà voyagé en auberge de jeunesse sauront EXACTEMENT de quoi je parle, à certains moments. Car oui, nous avons malheureusement tous déjà croisé ces types de personnes à qui on voudrait littéralement arracher la tête, parfois… Heureusement qu’on se console en se disant que c’est le prix à payer (10-15 euros la nuit, ça vaut bien la chance de tomber sur une de ces personnes ou non!). auberge1

#1 : Celui ou celle qui ronfle

Ok. Je sais bien. Ce n’est pas de la faute d’une personne si elle est née « ronfleuse ». Mais sincèrement, ce n’est pas non plus de la faute des « co-chambreurs » si une personne pollue le silence nocturne avec ses ronflements disgracieux. Quand même les bouchons anti-bruit n’y font pas, vraiment, ça donne envie de rager! Les ronfleurs devraient, selon moi, cocher une petite case « je ronfle la nuit » lors du booking, question de tous les placer dans la même chambre et qu’ils voient ce qu’ils font subir aux autres! (Référence plutôt directe à ma nuit d’hier, ici).

#2 : Celui ou celle qui rentre super tard et qui ouvre la lumière!

OUI! Il y en a qui n’ont absolument aucune conscience des autres et qui jugent pertinent d’ouvrir la lumière en pleine nuit afin de trouver leurs trucs dans leur sac à dos et de se préparer à dormir. Non mais… Que les autres continuent de dormir un peu, il y en a pour qui ce n’est vraiment pas une priorité!

#3 : Celui ou celle qui fait de la pièce, SA pièce

Vous l’avez tous déjà croisée, cette personne-là. Elle vient tout juste d’arriver et la voilà étendre tout le contenu de ses bagages sur le sol, dans la salle de bain, sur les aires communes de la pièce, partout quoi! Cette personne a décidé que même si elle avait payé quelques dizaines de dollars pour un dortoir, ce dortoir était également sa garde-robe. S’il vous plaît, si vous êtes du type traîneur ou traîneuse, ne faites pas ça!

#4 : Celui ou celle qui monopolise la salle de bain

Dans mon auberge de jeunesse, j’avais la « chance » d’avoir une salle de bain directement dans notre pièce de 6 lits. Cela peut être un excellent avantage, comme un grand désavantage quand l’une des co-chambreuses est une « monopoliseuse de salle de bain ». Si tu as envie de prendre ta douche, de te faire le fer plat, de te maquiller et de faire tes trucs de filles pendant 2 heures, s’il vous plaît pense aux autres qui attendent également de prendre leur douche ou de faire pipi.

#5 : Celui ou celle qui pue des pieds (ou de toute autre partie du corps)

C’est probablement l’un des pires types de personnes avec qui on peut co-chambrer dans une auberge de jeunesse, non? Il enlève ses souliers, et tout d’un coup ça se met à sentir le fromage PARTOUT dans la pièce. Et c’est ainsi chaque soir, chaque matin, tout le temps. Petit message à ceux-ci : la douche, c’est également fait pour se laver les pieds et le corps avec du savon qui sent bon, ce n’est pas uniquement fait pour recevoir un jet d’eau chaude dessus pendant des heures…

#6 : Celui ou celle qui se ramène toujours quelqu’un et qui passe à l’acte

Ok je l’avoue, ça je ne l’ai pas vécu personnellement. Mais j’ai entendu des histoires, et bien que je ne le croyais pas trop, il semblerait que ça arrive vraiment! Je parlais justement à un touriste de mon auberge et il me disait que pendant son voyage en Europe, il dormait dans la même chambre qu’une autre touriste, qui se ramenait presque chaque soir des gars différents, dans son petit lit simple. Et comme s’ils étaient seuls au monde, ils passaient à l’acte! Le pauvre, qui dormait en haut du lit, devait subir tous les petits mouvements jusque dans son matelas, en plus de faire semblant de dormir. Il y a une loi non écrite pour ces personnes-là chez qui la pudeur n’existe pas: vous pouvez le faire MAXIMUM une fois. Ensuite, pour les autres personnes avec qui vous voudrez vivre des aventures, allez les vivre dans LEUR chambre.

#7 : Ceux qui voyagent à plusieurs amis et qui décident de prendre contrôle total du dortoir

Qu’ils arrivent à 2 heures du matin ou qu’ils se lèvent à 4 heures du matin, bref, quelle que soit l’heure de la journée, ils entrent dans une conversation impossible et se foutent complètement que d’autres gens puissent dormir. EUX, ils sont debout, alors c’est l’heure normale d’être debout. Quand le chuchotement a été inventé, ces personnes là étaient très très loin…

#8 : Celui ou celle qui prend toujours des vols trop tôt le matin

Encore une fois, c’est un peu comme le #1, je sais bien que ce n’est pas vraiment de leur faute, mais sincèrement, la moindre des choses serait de préparer ses trucs la veille pour être prêt à partir sans faire trop de bruit. Si l’envie vous prend de rebrasser vos bagages, de faire tout le bruit possible et de réveiller tout le monde, c’est un peu dérangeant. Oui, beaucoup dérangeant, et ça donne envie de vous arracher la tête.

 

Haaaaaaa voilà, c’est dit, ça fait du bien! Vous avez reconnu certaines personnes parmi les 8 profils? Je suis certaine que oui. J’espère simplement que vous vous n’êtes pas reconnu vous-même ;)

 

Et vous, quels sont ces voyageurs à qui vous auriez envie d’arracher la tête dans les auberges de jeunesse? J’ai envie de rire un peu!

Vous avez un commentaire ou une question? C'est ici que ça se passe!

Commentaire / Question

Laissez un commentaire