7 jours au Nicaragua, à San Juan Del Sur

Classé dans : À ne pas manquer, Amérique, Nicaragua | 0

Quoi? 7 jours complets à San Juan Del Sur et les environs? Oh que oui. Et savez-vous quoi? C’est l’un de mes plus beaux voyages à vie! Pas nécessairement pour les paysages que j’ai vus (quoi qu’ils étaient magnifiques!), mais surtout pour l’ambiance qui y régnait et pour toutes les rencontres faites au fil des jours. San Juan Del Sur au Nicaragua, c’est comme un Cancun au Mexique, mais cent fois plus authentique et également cent fois moins cher. J’avais donc envie de vous raconter mes 7 jours de rêve au Nicaragua, si ça peut vous inspirer à vous y rendre prochainement :) Une expérience de fou que je revivrais demain matin, sans hésitation!

Jour 1 : Arrivée à l’aéroport de Managua, et direction San Juan!

Arrivées à l’aéroport, nous avons pris la navette avec Iskra Travel: une navette privée qui nous a emmenées, moi et mon amie, à destination pour 80$ US. C’est relativement cher, mais en 2h-2h30, nous étions rendues à notre auberge à San Juan (contrairement aux chicken bus qui se rendent en 4-5h). Le summum du bonheur, c’est lorsque le chauffeur nous a offert chacune une Toña bien froide, et bien méritée après tout ce transport! Boire une bière locale, en baissant les vitres et en observant le paysage sous le courant d’air chaud, on ne dit jamais non à ça après un hiver interminable au Québec!

En début de soirée, nous sommes donc arrivées à notre auberge, la Casa De Olas. On s’est tout de suite installées et en 2 minutes, les touristes qui travaillent à l’auberge nous expliquaient déjà les règlements de la place. 1ère règle: pas le droit de boire de la main droite sans quoi les gens peuvent te crier « BUFFALO! » question que tu n’aies pas le choix de boire ton verre en vitesse. 2e règle: pas le droit de dire « ten », car si ce mot est dit, il faut faire 10 push-ups. Pas trop compliqué non?

Aussi, à votre arrivée, on vous demandera votre passeport. Pourquoi? Car ils fonctionnent en système de facture. C’est-à-dire que vous n’avez rien à payer avant votre départ, mais ils comptabilisent tout ce que vous achetez, que ce soit vos repas le soir, ou vos boissons. En effet, chaque soir, vous pouvez manger dans les « family dinner »: ce sont des soupers super bons qui ne coûtent que 5$ US pour un repas complet. Nous avons souvent mangé là, car c’était aussi bon qu’au resto, et on pouvait manger avec tous nos amis rencontrés pendant la journée. Le menu est affiché chaque jour sur les tableaux près du bar. Et pour votre info, chaque drink/bière/shooter coûte 2$ US.

En dix minutes, nous avons compris que nous venions de réserver dans l’auberge la plus party de la place. Si vous n’avez pas l’esprit à la fête, n’allez pas là. Par contre, si vous voulez rencontrer des gens de partout dans le monde tout en oubliant les mauvais côtés de la vie et en faisant la fête, c’est « THE PLACE TO BE! ».

Épuisées de cette journée de route interminable, nous avons tenté de nous coucher tôt… Attention… La musique là-bas est tellement forte durant la fin de semaine que nous n’avons pas réellement réussi à avoir un sommeil réparateur.

Jour 2 : Journée bien relax à l’auberge Casa de Olas + matinée dans la petite ville

Après avoir mangé notre petit-déjeuner inclus, nous avons relaxé au bord de la piscine en attendant de monter à bord du shuttle gratuit qui mène au centre-ville. Chaque 2 heures, vous pouvez prendre le shuttle juste à côté de la porte pour éviter un taxi (qui coûterait 5$ US, mais quand même…!).

Nous nous sommes donc rendues à la plage de San Juan Del Sur, question de mettre nos pieds dans le sable et dans l’océan, et de visiter la petite ville, qui est plutôt un petit village. Un peu de magasinage par-ci par-là, un petit fish and chips dans un resto en bord de mer, un peu de plage, un arrêt à l’épicerie pour s’acheter des provisions et hop, on retourne à l’auberge par le shuttle en début d’après-midi.

À notre retour, on a trouvé plein de touristes sur le bord de la piscine qui profitaient du soleil, un verre à la main. On a rapidement embarqué dans le « mood » pour l’un des party les plus épiques que j’ai vécus de ma vie! Je repense, encore aujourd’hui, à des souvenirs incroyables de cette soirée!

Psst! 

Jour 3 : Le fameux « Sunday Funday »!

Si vous avez déjà lu sur le Nicaragua et sur San Juan Del Sur, vous avez probablement déjà entendu parler du Sunday Funday. Un party digne des films américains sans fin qui rassemble des touristes venus de partout, ayant un seul objectif: festoyer au soleil, dans les piscines des plus belles auberges! Il est possible de se procurer des billets à plusieurs endroits, mais si vous demeurez à la Casa de Olas, vous pourrez aller acheter les vôtres au Naked Tiger, à tout juste 2 minutes de marche. Le coût est de 30$ US et tous les transports sont inclus, ainsi que des « welcome drink » dans chacune des auberges, en plus d’une camisole souvenir. Encore une fois, si vous aimez le party, c’est un événement à ne pas manquer!

Petit conseil : n’emmenez rien qui vous vaut cher, car vous allez le perdre! Ne traînez surtout pas votre cellulaire ou votre appareil photo sur vous, car vous risquez de vous faire lancer dans la piscine à au moins un moment! 

Bref! Tout cela pour dire qu’à notre auberge, les barman distribuaient des shooters à tous les résidents à 10h du matin… Oui, 10h du matin. Je me suis longtemps demandé comment j’allais survivre à cette journée, mais finalement, j’ai réussi! ;) Je n’ai pas mis les pieds dans chacune des auberges du trajet du Sunday Funday… J’ai fait la première, qui se nomme le Pacha Mamma. C’est définitivement une auberge de rêve avec une grande piscine en bord de mer, où il devait bien y avoir 300 personnes rassemblées… Ensuite, tout le monde attend le shuttle pour se rendre au Naked Tiger. Cette auberge se transforme en discothèque extérieure où tout le monde danse et parle. Finalement, je ne pourrais vous dire la suite du trajet prévu, car je suis retournée directement à la Casa de Olas, comme plusieurs d’ailleurs, car le party s’est terminé avec au moins 70 personnes à l’auberge, dans la piscine et au bar de la place.

Je n’ai malheureusement que très peu de souvenirs visuels de cette soirée, car comme je vous l’ai dit, je n’avais rien emmené sur moi (et heureusement!). Est-ce que je vous recommande d’y aller? OH QUE OUI. Je vous assure une soirée mémorable. Mé-mo-ra-ble.

Jour 4 : On décante du Sunday Funday, et on retourne en ville

Croyez-moi, vous aurez besoin d’une journée sans rien de prévu pour décanter de votre journée du dimanche.  Pour notre part, nous sommes allées relaxer en bord de mer à San Juan Del Sur, et je vous dirais que… c’est tout!

Jour 5 : Ascension du Jésus, un peu de plage et happy hour au bar vraiment cool.

Vous le verrez de partout: le Jésus de la Miséricorde qui surplombe la colline, au bord de l’océan à San Juan Del Sur. Nous étions beaucoup trop intriguées pour ne pas monter aller le voir. Il suffit de se rendre au centre du village et lorsque vous ferez face à l’océan, il faut tourner à droite jusqu’à ce que vous croisiez les indications (elles sont faciles à trouver et le Jésus est tellement visible de partout que c’est impossible de le manquer). L’ascension dure environ 30-45 minutes et est facile, même en petites sandales. Ce que vos yeux verront avant d’arriver au sommet, ils s’en rappelleront longtemps. Les vues sont carrément incroyables.

Bref, la vue au sommet est celle que vous retrouvez partout sur Google lorsque vous inscrivez « San Juan Del Sur, Nicaragua ». La fameuse vue 360 degrés du village, de l’eau, du ciel… C’est vraiment beau!

Ensuite, après avoir redescendu, nous nous sommes arrêtées au Parlour, un petit bar tout petit mais vraiment cool qui offre les meilleurs drinks du monde, 2 pour 1 pendant le Happy Hour en prime (de 16h à 19h!). Nous sommes arrivées en début de soirée, et plus la soirée avançait, plus bar se remplissait de touristes. Sans trop le savoir, nous étions dans LE bar de la rue! Alors si vous cherchez une place sympathique où aller, le Parlour est définitivement ma recommandation! Nous y sommes allées par hasard, après avoir avoir fait faire notre petit tattoo au tattoo shop tout juste à côté (c’est tenu par un Québécois et si vous voulez vous faire tatouer un souvenir de voyage, je vous recommande également cette place: très propre et très fiable).

Psst! Je vous conseille fortement le Mojito aux fruits de la passion… c’est tout simplement excellent.

Jour 6 : Départ de la Casa de Olas pour se rendre à Selina + Cours de surf au Alex Surf School

Eh oui, nous avons dû partir de notre tant aimée Casa de Olas après 5 jours. Je dois vous avouer que j’ai versé une petite larme… J’étais triste de quitter tout le monde que j’avais rencontré, de quitter cette magnifique piscine dans laquelle j’avais vécu tous ces après-midis et toutes ces soirées complètement folles, triste de quitter cette ambiance qui est carrément inégalable. J’ai donc dit au revoir au à tout le monde, et aux singes domestiques qui se trouvaient sur place, avant de payer ma facture et reprendre mon passeport. Devinez combien ça m’a coûté au total? 175$ US pour: 5 nuits à l’auberge,5 petits déjeuners, 5 soupers, le shuttle gratuit vers le centre-ville, l’eau gratuite à journée longue (suffit d’emmener sa bouteille pour la remplir) et l’alcool à volonté (car oui, j’en ai pris à volonté, et croyez-moi que ma volonté voulait beaucoup…!). C’est carrément une blague tellement ce n’était pas cher pour tout ça!

Bref, j’ai dit au revoir à ce chapitre qui a marqué ma vie, et j’ai pris le taxi avec mon amie vers le Selina Maderas, où se trouvait notre prochaine destination. C’est une petite auberge à 10 minutes de marche de Playa Maderas, à environ 20 minutes en voiture.

Nous avions réservé des cours de surf au Alex Surf School, qui partaient du centre-ville de San Juan Del Sur à midi. Habituellement, ils vous emmènent à une plage selon votre niveau. Puisque nous étions ultra débutantes (je n’avais jamais monté sur une planche de surf de ma vie), ils nous ont emmenés à Hermanso beach, une plage un peu hippie mais super belle, avec des vagues pour tous les niveaux. Les cours coûtaient 25$ et comprenaient le transport du Alex Surf School jusqu’à la plage, la location de la planche pour tout l’après-midi, un haut de wetsuit et un cours semi-privé de 2h.

Ils ont séparé les femmes et les hommes, et nous avions une professeure femme super bonne, qui nous a montré les bases du surf. J’ai ADORÉ mon cours!!! Il y a plusieurs écoles de surf à San Juan, mais celle-là est vraiment bien! Sur place, il y avait des petits restos pour manger au besoin, pour boire un verre ou pour relaxer après autant d’effort physique.

J’ai tellement aimé le surf que je repense sans arrêt à des destinations qui pourraient me donner l’occasion d’en faire à nouveau. J’avais fait un arrêt avant mon voyage au Southbird Surf Shop. C’est une petite boutique à Québec super sympathique, qui offre absolument tout ce dont vous avez besoin pour un surftrip, ou simplement pour un voyage dans le Sud. Je me suis choisie un bikini « sur la coche » qui n’a même pas faibli devant les plus grandes vagues (fiou!) hihi. Je pense en fait y retourner pour me procurer un wetsuit ou des vêtements anti-uv, parce qu’ils ont des modèles vraiment trop beaux! D’ailleurs, si vous êtes dédaigneux et que vous ne voulez pas porter des wetsuit portés par plein d’autres gens avant vous, procurez-vous des vêtements anti-uv avant votre voyage, car aucune crème solaire ne saura être assez « waterproof » et votre peau brûlera en quelques instants…!

Bref, après nos cours de surf, nous sommes revenues à notre auberge Selina Maderas. C’est superbe en soirée, avec la piscine éclairée! Chaque soir, ils organisent des jeux, et nous avons participé au Trivia Pursuit en équipe avec des gars français rencontrés sur place. C’est une auberge super amicale où tout le monde se parle, mais super « relaxe » aussi. Oubliez l’ambiance party avec la grosse musique: c’est plutôt un endroit pour se reposer, faire du yoga (il y a d’ailleurs des cours de yoga offerts chaque matin pour 5$, dans un endroit avec une vue tout simplement magique) ou simplement se prélasser dans la piscine en participant aux tournois quotidiens de volley-ball, si vous le voulez. Il y a un petit restaurant sur place où vous pouvez déjeuner (pour environ 5$ US il me semble), ou souper (pour 8$ US).

Jour 7 : Plage à Selina de Mar

Pour notre dernière journée (snif snif!), nous avons marché jusqu’à Playa Maderas, où nous avons pris un petit dîner en bord de mer. C’est une petite plage parfaite pour terminer un aussi beau voyage, où l’on peut prendre de longues marches, faire du surf ou simplement dormir sous le soleil. Pour ma part, afin de profiter au maximum, j’ai fait tout ça! J’ai surtout profité de ma dernière journée pour me louer une planche de surf et monter mes vagues toute seule, en me remémorant bien les précieux conseils appris la veille, dans mes cours. Quelle belle journée…!

En fin d’après-midi, on a profité une dernière fois de la piscine de l’auberge avant de partir vers San Juan Del Sur pour un dernier souper. Nous avions notre navette qui nous attendait à 19h30, donc nous avons pris le temps d’admirer la vue une dernière fois.

C’est avec les larmes aux yeux (et partout sur nos joues) que nous nous sommes rendues à l’aéroport, terminant ce voyage magique qui aura gravé ma mémoire à jamais. Je vous passe le bout où, arrivée à l’aéroport, notre vol a été cancellé dû aux manifestations violentes qui avaient lieu à Managua ;) Croyez-moi, San Juan Del Sur est l’un des endroits les plus paisibles que j’ai vus de ma vie et je ne me suis JAMAIS sentie en danger. Mais semblerait qu’il en est différent pour Managua, et j’en ai eu la preuve à mon retour! Donc si vous pouvez éviter cet endroit, ce serait bien…!

FIN :)

Petite mention: Si vous voulez bouger dans le pays, c’est parfaitement possible et même recommandable ;) Allez à Léon ou Ometepe par exemple! C’est simplement qu’il faudra calculer un peu plus de temps, et beaucoup de déplacement. Pour ma part, j’avais envie d’une semaine relaxe pour oublier les tracas de la vie quotidienne et vivre comme j’en avais envie, tout simplement, au gré des jours, sans pression ni stress. J’avais envie d’une semaine digne d’une semaine dans le Sud. Sauf que laissez-moi vous dire que c’était cent fois mieux que mes espérance!

Vous avez un commentaire ou une question? C'est ici que ça se passe!

Commentaire / Question

Laissez un commentaire