7 façons dont le voyage transforme une vie, et une personnalité!

Classé dans : L'art de voyager | 2

Vous, chers voyageurs, pensez-vous que le voyage transforme une vie? J’assumerais que oui, c’est ce que vous pensez. Car quand on revient d’une aventure, on se sent différent : on se sent plus fort, on se sent bien, on se sent confiant et on se sent surtout vivant. On voit la vie d’une autre façon, et on tente de transposer toutes les bonnes choses de notre voyage dans notre quotidien, dans notre routine. C’est normal, à mon avis. Voyager transforme une vie, transforme notre personnalité et la personne que nous sommes. Et voici justement 7 choses qui changent, au quotidien, quand on revient d’un voyage avec notre sac à dos adoré. 7 choses qui, évidemment, changent pour le mieux!freedom

#1. La notion de la vie change, drastiquement et complètement

J’aurais pu rédiger un article complet juste sur ce point… Quand on voyage, toute la notion de la vie change, et c’est ce que j’explique dans mon article « Le voyage, c’est un peu comme une maladie mentale ». Dans notre pays natal, on prend souvent les petites choses de la vie pour acquis et on entre dans notre routine imposée sans trop réaliser que la vie, ce n’est pas uniquement fait pour travailler. En voyage, on ne prend rien pour acquis : on croque dans la vie, on vit l’expérience à fond! On se met à regarder les arbres danser au gré du vent, à écouter le son des vagues si relaxant, à apprécier la gentillesse des gens, à goûter les saveurs locales, à apprécier toutes les beautés de la région et à utiliser nos cinq sens pour vivre pleinement le moment.

Voyager change la notion qu’on se fait de la vie, puisqu’on se dit que cette capacité à profiter du moment présent lorsqu’on est en voyage doit se transposer à notre vie de tous les jours, dans notre pays natal. Il n’y a pas qu’en voyage qu’on peut, et surtout qu’on doit, vivre pleinement!

#2. La spontanéité devient quelque chose de beaucoup plus facile

En voyage, il faut très souvent être spontané : on se laisse guider par les nouvelles personnes qu’on rencontre, on décide de se promener dans une petite ruelle qui nous semble attrayante, on monte dans un bus à destination de nulle part et on débarque à un endroit qui nous semble joli… Oui, pour certains, on planifie notre voyage en termes de transports aériens et d’hébergements, mais reste que la spontanéité demeure au cœur de nos aventures. Ainsi, lorsqu’on revient à la maison, la spontanéité a moins de secrets et devient beaucoup plus facile. On ne se laisse plus ébranler par les changements non anticipés : on ne fait que les vivre!

#3. La zone de confort prend un tout autre sens

Partir en voyage, c’est sortir de sa zone de confort. Mais comme le dirait une citation que j’aime bien, les belles choses se produisent pratiquement toutes en dehors de notre zone de confort. Quand on traverse les frontières, on est confronté à un autre mode de vie, à une barrière de langues (bien souvent), à des cultures différentes, à des façons de faire différentes, bref, à toute une façon de vivre différente! Il faut donc s’adapter et user de créativité, parfois, pour arriver à nos fins. Si ce n’est pas ça, sortir de sa zone de confort, alors dites-moi ce que c’est!

#4. Rencontrer de nouvelles personnes devient l’une des plus belles activités

Voyager fait toujours rencontrer de nouvelles personnes. Toujours toujours toujours. Et c’est d’ailleurs l’une des plus grandes beautés du voyage, à mon avis. Si vous voyagez en auberge de jeunesse, je suis presque convaincue que vous le faites pour le prix peu élevé, mais aussi pour rencontrer d’autres voyageurs qui sont un peu dans le même état d’esprit que vous. Ainsi, on dirait que quand on revient au pays, on devient un peu plus sociable, plus souriant et plus enclin à parler aux gens, non?

solotips3

#5. La notion d’ami prend également un tout autre sens

On sait bien que les personnes qu’on rencontre en voyage ne sont pas des vrais de vrais amis qui resteront à nos côtés pour 20 ans. Mais malgré tout, il se développe un lien avec eux qui ne se développerait pas avec nos propres amis, dans notre pays. Voyager avec de nouvelles personnes, c’est vivre de nouvelles expériences avec eux et partager un lien de proximité et de compréhension qui ne se trouve nulle part ailleurs, avec personne d’autre. On vit les mêmes choses, au même moment, et les discussions deviennent tellement faciles qu’on dirait qu’on se connait depuis des années, bien souvent. Ainsi, la notion d’ami change. Et c’est pour le mieux! Ce sont des amis éphémères, si on peut dire, mais ce sont des amis dont on se souviendra longtemps. Beaucoup plus que nos 200 amis Facebook à qui on ne parle jamais.

#6. La notion de vivre le moment présent s’ancre dans notre sang et dans nos veines

Comme je le disais plus haut, quand on voyage, on n’a d’autres choix que de profiter du moment présent (sinon, à quoi bon voyager??). On apprécie ce qu’on voit, ce qu’on sent, ce qu’on entend, ce qu’on goûte, ce qu’on touche… On apprécie le fait de se retrouver si loin, dans un paysage si beau, alors que nos amis et notre famille sont en train de travailler et d’arracher des mauvaises herbes sur leur terrain. J’exagère, mais vous voyez le genre? En voyage, on se rend compte de la chance qu’on a, d’être là, à cet instant. Et c’est en développant cette capacité à profiter du moment présent ailleurs qu’on est en mesure de mieux apprécier ce même moment chez nous, à la maison. Apprécier le moment présent, ça se fait en voyage, mais aussi chez nous, et c’est ce que le voyage permet d’apprendre, bien souvent! Quel apprentissage… Probablement l’un des plus beaux que le voyage peut apporter!

#7. Ce qui a le plus de valeur à nos yeux ne sont plus les objets, mais les expériences

Encore une fois, j’en parlais dans mon article sur « Pourquoi voyager n’est pas une dépense, mais bien un investissement » : quand on voyage, on valorise les souvenirs et les expériences, et non les objets. On se rend compte que la richesse ne réside pas dans notre compte en banque, mais bien dans ce qu’on a vécu et dans ce qu’on prévoit vivre, à l’avenir. Ainsi, on planifie notre budget non pas en fonction de l’achat de vêtements de marque, de voitures de l’année ou de restaurants 5 étoiles à 100$ l’assiette dont nous n’aurons aucun souvenir dans 10 ans. On planifie notre budget pour être capable de voyager encore et encore, pour justement vivre des expériences et se créer des souvenirs qu’on se rappellera toute notre vie. La vraie richesse n’est pas matérielle, c’est un peu ce que le voyage contribue à nous apprendre, également. Parce que comme je le disais dans ma dernière citation sur la page Facebook d’Art de Voyager

 

Le voyage est la seule chose que l’on achète et qui nous rend plus riche.

 

Partagez-vous mon point de vue? Pour vous, qu’est-ce que le voyage change dans une vie, dans une personnalité et dans une personne? Il y a certainement plusieurs points que j’ai oubliés!

Vous avez un commentaire ou une question? C'est ici que ça se passe!

Commentaire / Question

2 Réponses

  1. […] Vous, chers voyageurs, pensez-vous que le voyage transforme une vie? J’assumerais que oui, c’est ce que vous pensez. Car quand on revient d’une aventure, on se sent différent : on se sent plus fort, on se sent bien, on se sent confiant et on se sent surtout vivant. On voit la vie d’une autre façon, et on tente de transposer toutes les bonnes choses de notre voyage dans notre quotidien, dans notre routine. C’est normal, à mon avis. Voyager transforme une vie, transforme notre personnalité et la personne que nous sommes. Et voici justement 7 choses qui changent, au quotidien, quand on revient d’un voyage avec notre sac à dos adoré. 7 choses qui, évidemment, changent pour le mieux! Lire la suite […]

  2. Très bel article.

Laissez un commentaire