6 trucs pour payer son billet d’avion BEAUCOUP moins cher (et être heureux)

Classé dans : Trucs pratiques | 1

Le billet d’avion… C’est souvent l’achat qui gruge le plus de budget dans notre budget voyage, pas vrai? Et pourtant, c’est un achat inévitable, sans quoi on reste les deux pieds plantés dans notre pays! Bon. On peut toujours décider de louer une voiture et de faire un voyage sur notre continent (chose qui n’est vraiment pas à plaindre pour tous les Européens de ce monde), mais reste que si on veut traverser l’océan ou encore s’éviter 3 jours à avoir les jambes engourdies dans une petite voiture économique, l’avion reste une excellente façon de découvrir le monde rapidement et de ne pas perdre de précieuses journées de vacances! J’avais donc envie de vous présenter mes 6 trucs pour payer son billet d’avion moins cher. Car je prends toujours plaisir à constater que j’ai vraiment payé moins cher que les autres pour mon billet d’avion! ;)

Online travel

D’abord, je pourrais très bien vous donner comme conseil d’être flexibles sur vos dates de départ, d’être flexibles sur votre destination ou encore d’être flexibles sur votre aéroport de départ. Ce sont d’excellents conseils qui vous permettraient d’économiser beaucoup. Or, si vous avez un peu la même vie que moi, c’est-à-dire que vous travaillez à temps plein et que vos journées de vacances sont très limitées et donc très précieuses, je sais très bien que la flexibilité n’est pas une option et que vous voulez optimiser TOUT votre temps pour voyager le plus longtemps et le mieux possible. Ainsi, je vous parle de trucs que vous pouvez appliquer pour n’importe quelle destination et n’importe quelles dates, sans aucun besoin de flexibilité.

#1 : Magasiner son billet d’avion pour son itinéraire précis sur un ordinateur, puis faire l’achat sur un autre ordinateur

Plusieurs (sinon tous!) sites web qui s’adonnent à la vente en ligne de billets d’avion utilisent le IP tracking, une pratique qui retrace l’adresse IP des internautes et qui peut savoir exactement quelles recherches ils ont effectuées dans les dernières semaines. Ainsi, lorsqu’ils détectent un intérêt particulier pour un itinéraire précis, ils augmentent artificiellement le tarif à chaque nouvelle recherche pour inciter à l’achat. En effet, faites le test et cherchez un vol Montréal-Paris pour des dates précises et notez le montant du billet. Refaites cette recherche demain, puis après-demain encore, et le tarif devrait avoir augmenté. Ainsi, lorsque vous aurez fait vos recherches préliminaires avec votre ordinateur et trouvé votre itinéraire idéal, rendez-vous sur un ordinateur public (à la bibliothèque, à l’école ou même sur l’ordinateur de votre ami) et achetez vos billets : ils seront moins chers c’est garanti!

#2 : Demander à vos amis sur d’autres continents / pays de faire la même recherche d’itinéraire que vous

Eh oui, le prix pourrait être différent! Si vous avez des amis au Québec ou d’autres en Australie, par exemple, faites le test et demandez-leur de rechercher les billets d’avion via leur propre connexion internet. Ils pourraient avoir un prix beaucoup plus bas, ou encore beaucoup plus haut que le vôtre! C’est surprenant, non? Encore une fois, c’est une question d’adresse IP, et les compagnies aériennes joueraient avec votre emplacement géographique pour déterminer un prix à votre siège. J’ai rencontré des voyageurs à Bali qui demandaient à leurs parents français d’acheter leurs billets d’avion, car puisqu’ils étaient géolocalisés en France, les billets étaient moins chers qu’en Indonésie!

#3 : 57 jours et 171 jours avant le départ, c’est le mot d’ordre

Bon. Laissez-moi douter légèrement, mais deux économistes ont étudié les modes de fixation des prix des compagnies aériennes et ils sont clairs et unanimes sur la conclusion de leurs recherches : la date optimale pour acheter un billet d’avion à son meilleur prix est soit de 57 jours ou de 171 jours avant le départ. 57 jours, c’est pour les vols « internes », ou les vols qui ne sont pas considérés comme étant des vols « long courrier », tandis que la règle des 171 jours s’applique pour les vols long courrier ou outre-mer. Personnellement, je commence à magasiner environ 6 mois à l’avance, lorsque je connais mon itinéraire, question d’avoir accès aux ventes de sièges. Et autre petit truc, je consulte toujours le site web kayak.com, pour savoir si le prix suggéré est « dans la moyenne » et s’il devrait augmenter ou descendre dans les prochaines semaines. Ce n’est pas précis à 100%, mais ça donne quand même une bonne idée générale.

#4 : Réserver son billet entre 2h et 6h du matin

Évidemment, ça implique de mettre son alarme un peu (beaucoup) tôt le matin, ou encore de veiller très tard le soir, mais si jamais ça vous fait économiser quelques dizaines de dollars (ou d’euros), ça vaut bien le coup, non? En fait, entre 2h et 6h du matin, les frais de dossier associés à votre transaction sont réduits, par conséquent le prix du billet d’avion l’est aussi. Vous n’économiserez peut-être pas 100$, mais quand même…

#5 : Et tant qu’à mettre son alarme en plein milieu de la nuit, mettez-le un autre jour que le lundi, le vendredi ou le samedi!

En effet, il y a une journée « de grâce » où les billets d’avion sont moins chers, et c’est le mardi. Il semblerait que les lundis, les vendredis et les samedis soient les 3 jours où le prix des billets d’avion est affiché plus haut que les autres journées.

#6 : S’abonner à des cartes de points

Ici il y aura probablement une différence entre les européens et les nord-américains, mais je vais parler d’une carte qui existe ici au Québec : Aéroplan. Vous avez certainement l’équivalent en Europe! Le principe est simple. C’est une carte de crédit qui te permet d’accumuler des points pour chaque achat. En fait, lorsque j’ai adhéré à la carte, j’ai eu 15 000 points boni dès le départ. Pour chaque dollar d’essence, d’épicerie et de pharmacie dépensé, j’obtenais 1.5 point aéroplan, et pour chaque autre dollar dans d’autres types de dépenses, j’obtenais un point. Résultat? En TRÈS PEU de temps, j’avais 2 billets d’avion gratuit pour un aller-retour n’importe où en Amérique du Nord, au départ de Montréal où je vis, ou encore un billet d’avion gratuit vers l’Europe. Sérieusement, vivement les cartes de crédit à points qui permettent de voyager :)

 

Alors voilà! Lorsque vous aurez appliqué ces conseils et que vous aurez trouvé votre billet d’avion pour un bon prix, ACHETEZ, et achetez vite! Lorsque vous aurez réuni toutes les conditions gagnantes, profitez du moment car il se pourrait bien qu’il ne se reproduise plus (je le sais, et je vous le dis par expérience!).

Si vous n’avez pas les moyens financiers de vous acheter votre billet alors qu’il est à son prix le plus bas, il existe encore des solutions. La 1ere, c’est de demander à vos parents de vous prêter un peu d’argent jusqu’à ce que vous puissiez leur rembourser ;) Évidemment, ce n’est pas l’idéal, mais quand il faut, il faut! Si jamais vous préférez être autonome, trichez sur votre marge de crédit, ou encore aillez recours à un prêt temporaire pour avoir le montant de votre billet d’avion en poche. Vous pourrez ensuite le rembourser selon une fréquence que vous aurez déterminée et vous aurez l’esprit en paix car vous saurez qu’une place assise dans l’avion vous attend, à destination de votre prochain voyage de rêve!

 

Et vous, quels sont vos trucs pour économiser sur les billets d’avion? Vous en avez certainement à nous partager :)

Vous avez un commentaire ou une question? C'est ici que ça se passe!

Commentaire / Question

Une Réponse

  1. […] 6 trucs pour payer son billet d’avion BEAUCOUP moins cher (et être heureux) […]

Laissez un commentaire