5 incontournables à Budapest, Hongrie

Classé dans : Hongrie | 0
annabelle 
 
Profondément européenne, j’ai habité un an en Italie avant de partir tenter l’expérience Erasmus en Hongrie. Entre Naples et Budapest, mon cœur balance! Mes destinations de rêve? La route 66 aux Etats-Unis, l’Inde et Israël (mais la liste change et s’allonge tout le temps…).

 

 

Pour mon premier article, je vous parle des 5 activités à ne pas manquer pour votre prochaine visite à Budapest, en Hongrie! Budapest est une ville-ruche de deux millions d’habitants (un hongrois sur cinq habite dans la capitale!) et l’on considère à raison que c’est la nouvelle Barcelone – pour son côté fêtard et peu coûteux -, mais elle a surtout en elle quelque chose de parisien, un petit je ne sais quoi de berlinois.

Passée la barrière (plus ou moins étanche…) de la langue, vous serez surpris de découvrir tout ce que la ville a à nous offrir: se limiter à cinq points fut loin d’être simple, mais les voici!

#1: Se balader dans le quartier juif : jour/nuit

Le VIIème arrondissement de Budapest (Erzsébétvaros en hongrois) est sans conteste un des quartiers les plus branchés de la capitale. De jour, visitez la Grande Synagogue – la plus grande d’Europe – véritable témoin de l’histoire de la ville. Allez manger dans un des restaurants qui pullulent à Gozsdu Udvar et près de la place Blaha Lujza avant de vous perdre dans les ruin pubs du coin. Ces bars originaux ont été construits dans des immeubles abandonnés et sont devenus le point de rendez-vous de tous les jeunes fêtards de la ville. Allez vous perdre au Szimpla Kért ou danser au Fogashaz, et si votre ventre n’est pas trop retourné par la Soproni ou la palinka (la bière et l’eau de vie locales) laissez-vous tenter par un langos, une galette cuite dans l’huile et recouverte de fromage et de crème aigre. Un délice à un prix très raisonnable !

budapest1

 

langos

#2: Visiter l’un des nombreux musées de la ville

Budapest est résolument une ville de culture(s) : un large éventail s’offre à vous pour découvrir le patrimoine et l’histoire du pays. Quelques incontournables : le Musée National Hongrois, le Musée des Beaux-Arts, la Maison de la Terreur, le Musée des Arts Décoratifs… Un budget serré ? Il suffit de lever les yeux : les murs des rues sont parfois des œuvres d’arts à eux seuls.

artsmusee

#3: Aller aux bains

La ville a gardé l’occupation ottomane (1541-1699) en mémoire et en témoigne la présence de nombreux bains à la mode turque. Chose étonnante, il n’est pas rare de voir les hongrois jouer aux échecs dans les bassins! Entre les bains Széchényi, au cœur du poumon vert de Budapest (Varosliget), les thermes Kiraly, Rudas, Szent Lukacs, ou encore les bains Géllert, près de l’hôtel du même nom… il ne vous reste plus qu’à faire votre choix!

széchényi

Bains Széchényi : 14ème arrondissement (Pest) / Kiraly : 2ème arrondissement (Buda)  / Rudas : 1er arrondissement (Buda) / Géllert : 11ème arrondissement (Buda) / Szent Lukacs : 2ème arrondissement (Buda).*

*Les soins sont non inclus, et le coût de l’entrée varie entre 3000 et 6000 forints hongrois environ.

 #4: Prendre de la hauteur

Quoi de mieux pour prendre la température d’une ville que de la voir de haut? N’oublions pas que Budapest est multiple et qu’elle résulte de la fusion de trois villes : Buda, Pest et Obuda (c’est à Obuda qu’a lieu tous les ans le fameux Sziget Festival). Là où Pest est plutôt plate, Buda est davantage une colline. Montez jusqu’à la citadelle (une belle marche en perspective!), au Bastion des Pêcheurs (photo n°8) et au Château de Buda. Côté Pest, gravissez les escaliers tout en haut de la basilique Saint Etienne (sur la place du même nom). Terminez par un verre bien mérité au rooftop  bar de la rue Andrassy (360 Bar, n°39), où le panorama est à couper le souffle au coucher du soleil.

bastion

360

#5: Se promener sur les rives du Danube…

…sous l’œil bienveillant du Parlement, plus grand bâtiment du pays. Découvrez les ponts qui enjambent le plus long fleuve d’Europe, dont le Pont des Chaînes, l’emblème de la ville, qui fut le premier pont permanent entre Buda et Pest. Vous trouverez sur votre chemin le mémorial aux chaussures, une étonnante sculpture de Gyula Pauer et Can Togay : 60 paires de chaussures et souliers anciens en fonte, en hommage aux Juifs assassinés par le parti des Croix Fléchés, entre 1944 et 1945.

N’hésitez pas à prendre le tram 2 qui longe le Danube : dépaysement et voyage dans le temps garantis… ! Terminez votre promenade au marché couvert (Budapesti Központi Vásárcsarnok, Halles centrales de Budapest, sur la place Fövam), véritable régal des yeux et des papilles, ou sur l’île Marguerite, petit paradis vert perdu entre Pest et Buda.

parlementbudapest

lanchid

 

Alors voilà! J’espère que mon top 5 des activités à ne pas manquer à Budapest vous auront aidé à organiser votre prochaine visite dans cette ville. Bon voyage!

Vous avez un commentaire ou une question? C'est ici que ça se passe!

Commentaire / Question

Laissez un commentaire