10 problèmes que tous les backpackers ont vécu au moins une fois

Classé dans : L'art de voyager | 1

Si vous êtes un backpacker ou bref, un voyageur tout court, vous avez certainement déjà vécu quelques-uns de ces problèmes, ou plutôt quelques-unes de ces situations… Pas vrai?

backpacker

#1 : Avoir TOUJOURS les mêmes vêtements sur le dos

Avec un seul petit sac pour faire le tour, parfois, d’un pays, d’un continent ou même un tour du monde, disons qu’on ne peut pas amener une grande partie de notre garde-robe pour voyager avec nous, et que nos tenues sont loin d’être glamour. Ainsi, on fait très vite le tour de tous nos vêtements : si bien que nos photos, en bout de ligne, ont toutes l’air d’avoir été prises la même journée ou presque.

sameclothes

#2 : Devenir un expert pour porter des sous-vêtements mouillés, fraîchement lavés du lavabo la veille

Ha non mais quoi de pire que de porter des petites culottes mouillées, sincèrement… Pourtant, ça nous arrive tous, et plus souvent qu’on le voudrait. C’est ce qui arrive quand on lave nos sous-vêtements la veille dans le lavabo, et que c’est tellement humide dans la chambre que ça n’a pas le temps de sécher!

#3 : Réaliser, à son grand désespoir, que la serviette « sèche-vite » ne sèche pas si vite que ça

C’est un peu comme les sous-vêtements, mais moins pire… Combien de fois avez-vous remis dans son petit sac votre serviette encore détrempée de votre dernière douche? Ensuite, vous savez tout aussi bien que moi ce qui se produit : tout le contenu de votre sac devient humide et sent l’humidité jusqu’à la toute fin du voyage.

rollingeyes

#4 : Bien connaître le sentiment désagréable du sac à dos qui colle sur le dos plein de sueur

On a bien beau avoir un sac à dos avec un filet, les foutus sacs finissent toujours par coller à la sueur de notre dos, à 40 degrés Celsius et 140% d’humidité. Quoi de plus désagréable, ensuite, que d’enlever notre sac à dos et d’avoir le t-shirt ou la camisole détrempée.

#5 : Devoir réparer une sangle brisée, ou encore une fermeture éclair qui a décidé d’arrêter de fermer, soudainement…

Ça vous est certainement déjà arrivé, pas vrai? Juste comme vous étiez en train de préparer votre sac pour partir, une sangle s’est brisée ou alors une fermeture éclair a décidé de faire la grève. Ainsi, il a fallu sacrifier une partie de son sac à dos et mettre le tout ailleurs, en attendant de le faire réparer ou de le coudre.

#6 : Subir les jugements des autres backpackeurs sur votre façon de voyager, ou vos prochaines destinations

Non mais… est-ce que j’ai vraiment besoin d’en ajouter?

bored

#7 : Magasiner mais ne rien pouvoir acheter

Parce que notre espace libre est tellement limité, on ne peut pas s’emporter dans l’achat de trucs artisanaux ou de souvenirs qu’on aimerait bien se ramener. Vous vous rappelez certainement un moment où vous auriez aimé acheter ce truc géant qui aurait fait si beau sur votre mur, mais que vous avez laissé tomber, puisque vous n’aviez pas de grande valise où le ranger.

#8 : Oublier quelque chose de super important à une auberge de jeunesse

Je vous parie 100$ que vous avez déjà oublié votre chargeur de cellulaire dans une auberge ou un hôtel. Ou pire, votre médicament que vous ne pouvez plus vous prescrire dans le pays étranger dans lequel vous voyagez. Ou encore votre passeport, ou votre carte de crédit, ou quoi que ce soit. Oui… je suis une experte en « perte d’objets ». Une vraie de vraie.

#9 : Devenir super ami avec des gens qui quittent le lendemain ou le surlendemain

Noooooooooonnn ça arrive tout le temps pas vrai? Ou si vous avez de la chance, vous aurez vos nouveaux amis avec vous pendant une semaine. Mais quand ils quitteront, bonjour la dépression et la peine d’amour.

sad

#10 : Connaître exactement quel jour de semaine ou fin de semaine il est, grâce au calendrier des activités de votre auberge de jeunesse

Lundi : souper spaghetti. Mardi : tournée des bars. Mercredi : après-midi soccer dans le parc.

C’est beaucoup plus facile de se retrouver dans l’espace temps, non?

 

 

Section spéciale « backpackers d’Asie du Sud-Est » :

#11 : Manger tellement de pad thai qu’on se promet que PLUS JAMAIS on en commandera au restaurant, à notre retour

J’en ai tellement mangé que vers la fin de mon voyage, juste de sentir l’odeur de Pad Thai me donnait envie de manger un bon spaghetti sauce bolognaise avec du bon parmesan. C’est excellent, des Pad Thai, mais tous les backpackers de l’Asie du Sud-Est en ont abusé, j’en suis certaine.

#12 : Boire un bucket d’alcool à 10$, finalement rempli de méthanol…

Vous voilà en Thaïlande dans un petit bar bien rempli, à vous étonner du prix si bas d’une grosse chaudière d’alcool. « Whaaaat! 10$ pour tout ça? Parfait, amenez-moi en un. » Et vous voilà, quelques heures plus tard, à vomir votre vie et à regretter instantanément votre choix de la veille.

regret

#13 : Devenir le meilleur ami des filets « anti-bibittes » autour des lits

Je ne sais pas pour vous, mais je n’étais pas « fan » de ces filets au tout début de mon voyage, jusqu’à ce que je décide de ne pas l’utiliser et de me réveiller le lendemain matin piquée à la grandeur du corps. Ça nous arrive tous une fois… et ensuite, on se met à adorer ces filets.

 

Et puis, vous vous êtes reconnu un peu dans cet article? Si oui, n’hésitez pas à le partager :)

 

Mais aussi je veux savoir: quels sont ces problèmes que probablement chaque backpacker a vécu au moins une fois dans sa vie?

Vous avez un commentaire ou une question? C'est ici que ça se passe!

Commentaire / Question

Une Réponse

  1. Salut,

    Je crois que la serviette pas séchée c’est un des pires trucs mais qui arrive bien trop souvent ah ah :D ^^ Par contre, jusqu’à maintenant, je n’ai rien oublié en auberge, je vérifie 20 000 fois à chaque fois :P ^^

Laissez un commentaire